<![CDATA[BusinessF1.fr]]> / Overblog - http://www.over-blog.com <![CDATA[Sahara Force India confie son informatique à Adaptavist]]> /2015/03/sahara-force-india-confie-son-informatique-a-adaptavist.html /2015/03/sahara-force-india-confie-son-informatique-a-adaptavist.html Fri, 06 Mar 2015 19:47:09 +0100

Sahara Force India suit la tendance à la course à l'armement dans les systèmes informatiques qui est actuellement en marche dans les différentes équipes de Formule 1. Ainsi elle s'associe pour plusieurs années avec Adaptavist.

Depuis quelques saisons, on peut noter une multiplication des annonces d'accords entre des équipes de F1 et des spécialistes de la gestion de données.

C'est Mercedes qui a lancé la tendance en trouvant un accord avec Tata Communications en 2013. Au-delà de la participation technique, les deux partenaires ont également mis en place en 2014 un concours visant à mettre en avant leurs forces respectives envers le grand public.

Lotus a également été très actif sur le sujet, avec des associations tant avec Microsoft Dynamics qu'avec Caprizia. De même, Williams a également décidé d'utiliser le réseau mis en place par British Telecom, afin de maximiser la vitesse de transmission de ses données. Sauber a également décidé d'augmenter sa capacité de calculs, en achetant un super-ordinateur mis au point par HP.

Sahara Force India a également ressenti le besoin d'améliorer la gestion de ses services informatiques, en s'associant avec un spécialiste du secteur. Simon Haighton-Williams, le PDG d'Adaptavist, explique ainsi les bénéfices qu'il peut apporter à son nouveau partenaire : "Le processus de design, de fabrication et d'opération du prototype d'une voiture de course est un challenge énorme, surtout dans la gestion des cycles de vie des composants de la voiture. C'et un domaine où nos solutions peuvent jouer un rôle important en fournissant un logiciel fiable afin d'améliorer l'efficacité opérationnelle de l'équipe."

Sahara Force India - C'est désormais Adaptavist qui va s'occuper des données de Sahara Force India

Sahara Force India - C'est désormais Adaptavist qui va s'occuper des données de Sahara Force India

]]>
<![CDATA[Manor confirme sa présence en Australie]]> /2015/03/manor-confirme-sa-presence-en-australie.html /2015/03/manor-confirme-sa-presence-en-australie.html Thu, 05 Mar 2015 19:55:02 +0100

Graeme Lowdon aura réussi son pari : Marussia va bien courir sous le nom de Manor lors du prochain Grand Prix d'Australie.

La nouvelle qui se semblait se dessiner ces dernières semaines a été confirmé : il y aura bien dix écuries présentes en Australie puisque le sauvetage de Marussia a réussi.

Graeme Lowdon, qui conserve donc son poste occupé chez Marussia, a ainsi déclaré : "Je voudrais remercier toutes les équipes, la FIA, la FOM, nos fournisseurs et employés et, évidemment, tous les fans pour leur soutien exprimé au cours des six derniers mois. Cela a été une personne difficile pour nous mais nous avons survecu et nous voulons simplement retourner en course."

Il en a également profité pour lever le voile sur les investisseurs qui auront permis ce sauvetage. Le principal investisseur est Stephen Fitzpatrick, le PDG d'Ovo, un spécialiste britannique de la fourniture de gaz et d'électricité. A Melbourne, nous verrons donc si cette marque apparait également de manière visible sur les monoplaces apportées par l'écurie. Le montant de sa participation est estimée entre 30 et 40 millions de livres sterling.

Ces dernières seront celles de l'an passé avec une adaptation aux spécifications 2015, comme exigé par la FIA et le vote du Strategy Group. Au cours de la saison, il est prévu qu'une toute nouvelle monoplace fasse son apparition mais la situation actuelle a permis de limiter les coûts de développement. De plus, cela permet à l'équipe de partir d'une base connue, plutôt que de se lancer avec une monoplace n'ayant réalisée aucun essai pendant l'hiver.

De plus, Justin King, l'ancien PDG de Sainsbury, souvent mentionné comme un potentiel candidat à Bernie Ecclestone, fait son apparition au conseil d'administration puisqu'il en sera le président par interim. Il sera intéressant de voir si son fils, Jordan, fera son apparition au sein de l'équipe au cours de la saison ou l'an prochain alors qu'il s'est engagé en GP2, chez Racing Engineering.

Quant à l'identité du coéquipier de Will Stevens, elle va devoir être révélée très vite. Il pourrait s'agir de Giedo van der Garde, si son action en justice contre Sauber ne lui permet pas d'effectuer son retour en F1 au volant de la monoplace suisse.

Marussia - Graeme Lowdon sera toujours aux commandes de Manor

Marussia - Graeme Lowdon sera toujours aux commandes de Manor

]]>
<![CDATA[Giedo van der Garde porte plainte contre Sauber]]> /2015/03/giedo-van-der-garde-porte-plainte-contre-sauber.html /2015/03/giedo-van-der-garde-porte-plainte-contre-sauber.html Thu, 05 Mar 2015 19:34:31 +0100

Giedo van der Garde n'a toujours pas digéré la décision de Sauber de ne pas le faire courir en 2015. Il porte l'affaire devant les tribunaux australiens pour pouvoir participer à la première course de la saison.

Lorsque Sauber a annoncé ses deux pilotes, Marcus Ericsson et Felipe Nasr, pour 2015, Adrian Sutil avait fait savoir qu'il disposait également d'un contrat pour cette même saison.

Il semblerait qu'il n'était pas le seul puisque Giedo van der Garde avait accepté de faire une saison en tant que troisième pilote mais avec la garantie de retrouver les grilles de départ en 2015.

Le Néerlandais a donc décidé de porter l'affaire devant les tribunaux, afin de récupérer ce qu'il estime son dût. L'objectif de sa plainte est donc de pouvoir bel et bien participer au Grand Prix d'Australie, au volant d'une des monoplaces de Sauber. En d'autres termes, il porte donc plainte pour obtenir le droit de verser à l'équipe une somme d'argent importante, négociée l'an dernier...

Or si Sauber a fait appel à ses deux pilotes actuels, c'est que sa situation financière n'était guère meilleure que celle de Caterham et Marussia. Or Felipe Nasr et Marcus Ericsson présentaient les deux budgets disponibles les plus importants, ce qui permettait d'assurer la survie même de la formation.

Si la justice australienne venait à faire appliquer l'arbitrage en Suisse récent qui a donné raison au pilote, Sauber serait dans l'obligation de faire partir un de ses deux mêmes pilotes. Elle se retrouverait donc à nouveau en port-à-faux avec un nouveau pilote.

Dans ce contexte, les considérations sportives paraissent bien loin.

Sauber - L'heure n'est plus aux sourires entre Giedo van der Garde et Sauber

Sauber - L'heure n'est plus aux sourires entre Giedo van der Garde et Sauber

]]>
<![CDATA[Williams va bénéficier du réseau de British Telecom]]> /2015/03/williams-va-beneficier-du-reseau-de-british-telecom.html /2015/03/williams-va-beneficier-du-reseau-de-british-telecom.html Wed, 04 Mar 2015 19:10:28 +0100

Après un premier essai à la fin de la saison, Williams et BT ont décidé de s'engager pour plusieurs années afin d'optimiser la transmission des données générées par l'écurie en utilisant le réseau de l'opérateur telecom.

La saison passée, Williams est passé à côté d'une possible victoire par manque de confiance. Les dirigeants de l'écurie étaient les premiers à reconnaitre que toute l'organisation n'était pas configurée pour gérer les situations où une victoire était à portée de main.

Une des solutions pour franchir cette dernière étape est de renforcer son système d'informations afin d'être en mesure d'établir une stratégie dans un délai très court. C'est tout le sens de l'essai réalisé avec BT, à la fin de la saison. Avec un réseau plus performant, les hommes de Claire Williams ont bénéficié de davantage de capacités stratégiques, d'une analyse video plus rapide des essais d'arrêts aux stands et des courses ainsi que d'une amélioration de la performance et de la fiabilité des traitements de données.

Convaincus par le bien-fondé d'une telle approche, les dirigeants de WIlliams ont décidé de franchir le pas et se sont engagés pour plusieurs années avec BT, comme l'explique Pat Symonds, le directeur technique de l'écurie : "Une vitesse de réseau nettement améliorée peut complètement changer la façon dont nous travaillons. Les bénéfices de nos opérations de routine sont évidents et sont mis en évidence par une énorme augmentation de nos possibilités d'analyse en dehors du circuit. Un gain moins évident est la possibilité d'avoir accès plus rapidement à des sources d'informations cruciales, peu importe où nous soyons. Par exemple, nous pouvons interroger à distance notre système de conception assistée par ordinateur, situé dans notre siège, construire de nouveaux ensembles et exporter les informations nécessaires vers le circuit en quelques minutes."

Pour BT, les retombées directement médiatiques seront limitées puisque son logo sera placé sur le repose-tête des monoplaces de Felipe Massa et de Valtteri Bottas. Mais l'avantage sera surtout de mettre en avant sa technologie et son savoir-faire dans un environnement très concurrentiel, comme la F1. De plus, l'opérateur pourra bénéficier des possibilités de relation B-to-B, qui se construisent dans le paddock.

Williams - Les données de Williams sont désormais transmises via le réseau de British Telecom

Williams - Les données de Williams sont désormais transmises via le réseau de British Telecom

]]>
<![CDATA[Pascal Wehrlein a permis à Sahara Force India d'être à Barcelone]]> /2015/03/pascal-wehrlein-a-permis-a-sahara-force-india-d-etre-a-barcelone.html /2015/03/pascal-wehrlein-a-permis-a-sahara-force-india-d-etre-a-barcelone.html Tue, 03 Mar 2015 19:12:39 +0100

Sahara Force India n'a pu être présente aux essais de Barcelone que grâce à la contribution faite par Mercedes pour permettre à Pascal Wehrlein, son troisième pilote, de gagner en expérience en F1.

L'écurie de Silverstone avait manqué les premiers essais de Jerez, comme avait pu le faire Lotus l'an passé. Cependant, il y avait également de forts risques qu'elle manque également les essais de Barcelone.

Finalement, elle est parvenue à être présente. Lors de la première session, elle ne disposait que de sa monoplace 2014 avant que sa nouvelle monoplace ne prenne (enfin) la piste lors de la dernière session.

Cette présence a été rendue possible par la contribution financière apportée par Mercedes, le motoriste de l'écurie, afin que Sahara Force India aligne le jeune pilote de DTM. Cette aide peut prendre soit la forme d'un versement direct, soit une réduction de la facture liée à la fourniture de son moteur.

Bob Fernley, le directeur adjoint de l'écurie, l'a ainsi reconnu auprès d'Autosport : "Mercedes voulait qu'il passe un peu de temps dans la voiture et cela nous allait puisque nous pouvions faire rouler la voiture. Cela a été un plaisir pour nous. C'était évidemment intéressant d'un point de vue financiier mais cela nous a également permis de remettre Nico et Sergio dans le bain avant les troisièmes essais. C'était donc gagnant-gagnant."

Cela montre bien les difficultés d'une écurie qui a pourtant intégré le F1 Strategy Group, au titre de sa sixième place au championnat Constructeurs en 2014. Bob Fernley n'a ainsi pas manqué de reconnaitre récemment que son équipe devait faire face à des problèmes de trésorerie, notamment parce que les fournisseurs lésés par la faillite de Caterham et de Marussia exigeaient désormais d'être payés avant de livrer de nouvelles pièces.

Cela explique également pourquoi Bernie Ecclestone a accepté d'effectuer un versement anticipé des primes dues aux trois plus petites écuries, Sahara Force India, Lotus et Sauber. Bob Fernley l'a ainsi déclaré à Reuters : "Bernie Ecclestone a suggéré que nous prenions une avance afin de faciliter les choses. Cela va nous aider énormément."

Le versement, qui doit avoir lieu d'ici à la fin de la semaine afin d'assurer leur présence à Melbourne, devrait atteindre dix millions de dollars. Le grand argentier de la F1 a ainsi estimé que c'était le meilleur moyen pour que ces écuries ne décident également de faire jouer leur joker de dispense de trois courses et que le plateau paraisse bien vide pour le début de la saison...

Sahara Force India - Pascal Wehrlein a gagné en expérience grâce à Sahara Force India

Sahara Force India - Pascal Wehrlein a gagné en expérience grâce à Sahara Force India

]]>
<![CDATA[Silanna passe chez Sauber]]> /2015/03/silanna-passe-chez-sauber.html /2015/03/silanna-passe-chez-sauber.html Tue, 03 Mar 2015 18:36:28 +0100

Déjà présent en F1 la saison passée chez Caterham, l'entreprise australienne Silanna a décidé de poursuivre son investissement en F1, avec Sauber.

Si la collaboration entre Silanna et Caterham avait commencé de manière relativement limitée, avec une présence sur le côté de l'aileron avant, elle s'était amplifiée au cours de la saison puisque son logo était visible sur les radiateurs, l'un des emplacements les plus en vue.

Néanmoins, cette place chez Sauber est occupée par Banco do Brasil, pour concrétiser le large soutien accordé par la banque brésilienne à Felipe Nasr. L'entreprise de semi-conducteurs va donc se contenter de deux emplacements un peu plus discrets, à savoir le côté de l'aileron avant et de l'aileron arrière. Mais comme il s'agit de l'un des seuls sponsors de l'écurie suisse, sa visibilité n'en est pas moins importante.

Par contre, il est amusant de constater que Rob Lobban, le directeur général de la marque, ait simplement déclaré exactement les mêmes propos que lors de son annonce avec Caterham, à savoir : « Caterham et la F1 en général représentent le summum de la course automobile. Nous sommes donc très fiers et excités d’être associés aux deux. L’objectif de Silanna est de mettre sur le marché des technologies et des produits de rupture. Travailler avec Caterham nous offre la possibilité de faire passer le message et notre nom sous le feu des projecteurs associés avec la F1. » Il a simplement remplacé Caterham par Sauber...

Mais les communiquants ont été encore plus loin dans l'optimisation du communiqué de presse, en faisant déclarer à Monika Kaltenborn, la directrice de Sauber, les mêmes propos que Cyril Abiteboul, alors son homologue chez Caterham : « Silanna est une entreprise qui fonctionne au summum de la technologie moderne et nous sommes ravis de les voir nous rejoindre en tant que partenaire officiel. Il y a d’évidentes synergies entre nos deux entreprises et nous sommes déjà en train de travailler pour identifier des domaines spécifiques où nous pouvons apprendre de Silanna et souhaitons intégrer des éléments de leur savoir-faire technologique dans notre challenge sur la piste. »

Espérons tout de même que l'écurie d'Hinwil ne connaisse pas le même destin que sa désormais défunte concurrente de Leafield...

Sauber - Après Caterham, Silanna est désormais associé à Sauber

Sauber - Après Caterham, Silanna est désormais associé à Sauber

]]>
<![CDATA[Kevin Magnussen remplace Fernando Alonso pour Melbourne]]> /2015/03/kevin-magnussen-remplace-fernando-alonso-pour-melbourne.html /2015/03/kevin-magnussen-remplace-fernando-alonso-pour-melbourne.html Tue, 03 Mar 2015 18:35:51 +0100

L'accident de Fernando Alonso lors des essais privés de Barcelone va l'empêcher de participer au Grand Prix d'Australie. Kevin Magnussen retrouve donc temporairement son baquet de titulaire.

Les mauvaises nouvelles semblent se succéder chez McLaren : alors que l'écurie a subi lors des essais privés les mêmes problèmes que ceux des motoristes de l'an dernier, l'écurie a également vu sa nouvelle recrue avoir un accident lors des seconds essais de Barcelone.

Le pilote espagnol avait subi un traumatisme cranien lors de l'impact, ce qui avait nécessité qu'il reste trois nuits à l'hôpital, avant de déclarer forfait pour la dernière séance d'essais, qui se tenait dans la foulée.

Aujourd'hui, McLaren a fait savoir que les médecins lui ont recommandé de ne pas participer au prochain Grand Prix d'Australie afin de limiter les risques d'un nouveau traumatisme cranien à un intervalle si court par rapport à son précédent : "Afin de limiter les facteurs de risque, en particulier, ses médecins lui ont conseilé de ne pas participer au prochain Grand Prix d'Australie", qui aura lieu à la fin de la semaine prochaine."

Néanmoins, l'écurie a tenu à réaffirmer haut et fort qu'il ne portait aucun signe médical résultant de son accident : "Après avoir réalisé une série de tests médicaux et de scanners, dont certains hier soir, les docteurs de Fernando Alonso l'ont informé qu'ils n'avaient trouvé aucun problème médical. Ils n'ont vu aucune preuve d'une quelconque blessure. Ils l'ont donc déclaré entièrement en bonne santé, d'un point de vue neurologique et cardiaque."

McLaren a donc tenu à faire savoir que Kevin Magnussen ne retrouverait son baquet que pour la seule course inaugurale de la saison puisque le double champion du monde retrouverait sa place dès la Malaisie, deux semaines plus tard.

Une telle annonce ne manquera cependant pas de faire réagir les partiisants de la théorie du complot, qui vont penser y voir davantage que la simple procédure appliquée en cas de traumatisme cranien, comme on peut l'observer dans d'autres sports...

On peut noter que la décision prise par Fernando Alonso est saluée par ses pairs, comme le champion de Nascar, Brad Keselowski, qui a souligné, à juste titre, que les pilotes professionnels sont ceux qui doivent montrer l'exemple en prenant leur santé et sécurité au sérieux.

Quelques mois seulement après le dramatique accident de Jules Bianchi, tout le monde devrait se réjouir de ce genre de décisions, qui sont le reflet d'une prise de conscience parmi une génération qui avait oublié ce que c'était de perdre l'un des leurs. Ceci n'est que le reflet de ce qui est écrit sur tous les billets vendus pour une course : "Motorsport is dangerous."

McLaren - Fernando Alonso va devoir attendre avant de faire son retour en compétition chez McLaren

McLaren - Fernando Alonso va devoir attendre avant de faire son retour en compétition chez McLaren

]]>
<![CDATA[Alexander Rossi revient en GP2 chez Racing Engineering]]> /2015/02/alexander-rossi-revient-en-gp2-chez-racing-engineering.html /2015/02/alexander-rossi-revient-en-gp2-chez-racing-engineering.html Fri, 27 Feb 2015 20:04:09 +0100

Alors qu'il a failli réaliser ses débuts en F1 la saison dernière, Alexander Rossi va finalement participer à sa première saison complète en GP2, chez Racing Engineering.

La course au titre de GP2 s'annonce parmi les plus belles depuis quelques années. En effet, l'antichambre de la F1 regorge de candidats au titre : Stoffel Vandoorne chez ART, Pierre Gasly et Alex Lynn chez DAMS, Rafaele Marciello chez Trident, voire Arthur Pic chez Campos...

Alexander Rossi ne peut que s'ajouter à cette liste. En effet, le pilote américain dispose d'une solide expérience en F1 puisqu'il a été pilote d'essais de Caterham, puis de Marussia depuis 2011. Néanmoins, il n'est jamais parvenu à réaliser une saison complète en GP2 : l'an dernier, il avait quitté Caterham lors de la vente de Tony Fernandes.

Deux possibilités s'offraient alors à lui : faire une croix sur son avenir en Europe, à l'image de Conor Daly, ou trouver un baquet en GP2 pour rester sous les projecteurs européens. Il a donc choisi la seconde option : "Après ma saison 2014 en tant que pilote-réserve de Caterham et Marussia, il est de notoriété publique que j'ai fait très attention à mes différentes options pour 2015, tant en Europe qu'aux Etats-Unis. J'ai passé la majeure partie de ma carrière en Europe, y construisant mon expérience et de solides relations. Mon but ultime n'a jamais changé et reste la F1. Le GP2 avec Racing Engineering est la combinaison parfaite pour ces choix de carrière."

2015 s'avère cruciale pour le pilote californien : s'il parvenait à remporter le titre, il serait en position idéale pour négocier une arrivée dans l'équipe de Gene Haas, qui pourrait alors apparaitre comme une "vraie" équipe américaine, avec un pilote qui a fait ses preuves dans les catégories de promotion.

Alonso de Orleans-Bourbon, le président de l'écurie, n'y va donc pas quatre chemins pour ses ambitions lors de la saison à venir : "Je suis ravi qu'Alex Rossi nous rejoigne pour cette saison parce qu'il a le talent et le travail d'équipe pour mener le championnat pilotes cette saison."

Le spectacle en piste s'annonce donc plus que prometteur.

Racing Engineering - Alexander Rossi espère remplir son armoire à trophée en GP2

Racing Engineering - Alexander Rossi espère remplir son armoire à trophée en GP2

]]>
<![CDATA[Manor recrute Will Stevens]]> /2015/02/manor-recrute-will-stevens.html /2015/02/manor-recrute-will-stevens.html Wed, 25 Feb 2015 18:45:22 +0100

Nouveau signe tangible de l'avancée des travaux chez Manor : Will Stevens vient d'être nommé titulaire et l'équipe réaffirme sa volonté d'être à Melbourne.

Le début de la saison se rapproche à grands pas et l'heure de vérité avec. C'est pourquoi il est encourageant de voir que l'équipe s'estime suffisamment capable de faire son retour qu'elle vient d'annoncer son premier pilote pour la saison prochaine, Will Stevens.

Si le projet de résurrection de l'équipe va jusqu'à son terme, ce ne sera pas le premier Grand Prix de F1 du jeune piote britannique puisqu'il a fait ses débuts lors du dernier Grand Prix d'Abu Dhabi, au volant de la seconde Caterham. Il connait également l'équipe qui s'appelait l'année dernière Marussia pour y avoir été un pilote-réserve.

Il ne peut que se réjouir d'une telle opportunité : "C'est très excitant de voir tout se mettre en place chez Manor après les efforts gigantesques pour sauver l'équipe. Cela n'aurait pas été possible sans le soutien incroyable que nous avons reçu de tous les fournisseurs et au sein du sport mais surtout sans l'ensemble de gens fantastiques chez Manor qui travaillent sans arrêt pour assurer que nous soyons prêts pour Melbourne."

En effet, si l'équipe dispose de trois jokers pour conserver sa précieuse rentrée de fonds en provenance de la FOM, elle semble tout mettre en place pour être présente dès la première épreuve de la saison : "La voiture avec laquelle Manor va courir cette saison est désormais à un stade avancé de préparation au sein des infrastructures de l'équipe à Dinnington, où le personnel travaille 24 heures sur 24 pour respecter l'échéance du 6 mars pour le convoi aérien."

Le fait que Manor utilise le singulier pour caractériser sa voiture peut laisser penser qu'elle ne participerait à la levée de rideau du championnat avec une seule voiture. Néanmoins, l'équipe précise également qu'elle donnera rapidement des nouvelles quant à l'identité de son second pilote. Les négociations avec des pilotes richement dotés doivent donc être en train de se conclure.

Marussia - Will Stevens retrouve Marussia sous le nom Manor

Marussia - Will Stevens retrouve Marussia sous le nom Manor

]]>
<![CDATA[Toto Wolff poursuit sa vente d'actions de Williams]]> /2015/02/toto-wolff-poursuit-sa-vente-d-actions-de-williams.html /2015/02/toto-wolff-poursuit-sa-vente-d-actions-de-williams.html Wed, 25 Feb 2015 18:44:50 +0100

Huit mois après sa première cession d'actions, Toto Wolff a franchi une nouvelle étape en vendant encore 5% de Williams à l'investisseur américain Brad Hollinger.

L'accord révélé en juin dernier prévoyait une option pour le patron de Mercedes de vendre l'ensemble de ses actions. L'homme d'affaires n'a pas été jusqu'à là et n'a donc cédé que la moitié des actions qui lui restait. Il a également indiqué qu'il allait s'arrêter à ce niveau de 5%, afin de conserver un investissement purement financier au sein de l'écurie.

De son côté, Brad Hollinger, qui est un fan de F1 dont il dispose de plusieures monoplaces historiques, a décidé d'augmenter sa participation car il est très confiant sur le modèle économique de la F1 à long terme : "Je ne fais jamais des affaires pour ne pas gagner de l'argent. Je pense qu'il y a un énorme potentiel pour la Formule 1."

Pour justifier ses espoirs, il répète les arguments avancés l'été dernier, à savoir le potentiel inexploité des médias sociaux, auxquels Bernie Ecclestone affirme haut et fort qu'il ne croit pas : "La Formule 1 n'a pas vraiment exploité le potentiel des réseaux sociaux en termes de diffusion de l'information vers les masses, peu importe le moyen que vous pourriez choisir. La Formule 1 a été exceptionnellement réussi alors qu'elle n'a pas vraiment de présence significative aux Etats-Unis. Je pense qu'il y a des opportunités. Je pense que le futur est brillant aux Etats-Unis." Pour que la F1 se développe vraiment aux Etats-Unis, il faudrait que le Grand Prix de New York voit enfin le jour, après des années de report du projet.

En attendant, la nouvelle répartition du capital de Williams est la suivante : Frank Williams contrôle toujours 52%, Patrick Head et Brad Hollinger disposent donc de 10% tandis que Toto Wolff conserve 5%. 3% sont détenus par les employés et 20% sont côtés à la Bourse de Francfort.

Mercedes - Toto Wolff ne possède plus que 5% de Williams

Mercedes - Toto Wolff ne possède plus que 5% de Williams

]]>
<![CDATA[Manor pourra utiliser les moteurs Ferrari]]> /2015/02/manor-pourra-utiliser-les-moteurs-ferrari.html /2015/02/manor-pourra-utiliser-les-moteurs-ferrari.html Fri, 20 Feb 2015 18:43:16 +0100

Une étape importante vient d'être franchie pour Manor : un accord verbal a été conclu avec Ferrari pour pouvoir continuer à utiliser les moteurs de Maranello.

Les dirigeants de l'ancienne écurie Marussia ont ainsi vécu une semaine importante dans leur combat pour leur survie : ainsi jeudi, l'écurie est sortie du régime des faillites, grâce à l'accord trouvé avec ses créanciers.

Geoff Rowley, l'administrateur de l'écurie, a ainsi déclaré : "Nous sommes ravis que la restructuration financière de l'entreprise soit terminée après l'accord des créanciers. Avec de nouveaux investissements et la continuité dans le management, l'entreprise dispose d'une plate-forme idéale pour accélérer la reconstruction opérationnelle afin de permettre à l'équipe de repartir en course."

De plus, ils viennent donc de s'assurer la fourniture du moteur Ferrari, indispensable s'ils voulaient pouvoir continuer. En effet, s'ils n'ont pas obtenu le droit de courir avec leur monoplace 2014, ils commenceraient la saison avec une simple mise en conformité à la réglementation 2015.

Mais cela nécessitait aussi de conserver le moteur Ferrari puisque la monoplace est précisément construite autour de ce moteur. Si la Scuderia, l'un des principaux créanciers de l'écurie, avait refusé, le sort de l'écurie aurait été scellé. Par contre, Ferrari a tenu à faire savoir que le moteur fourni ne serait que celui de l'an passé et non l'évolution 2015, comme l'a précisé Maurizio Arrivabene, le nouvel homme fort de la Scuderia : "Nous leur avons dit hier que nous allions leur fournir le moteur 2014. Il n'y a rien d'écrit pour l'instant."

Or les premiers essais hivernaux montrent que Ferrari est parvenu à largement améliorer son moteur par rapport à la saison dernière. Mais cette décision est logique puisqu'il aurait été difficile de justifier auprès de Sauber, également en difficultés financières mais qui est parvenu à ne pas faire faillite et à honorer ses factures, que Manor puisse disposer du même matériel.

De même, cela permet à Marussia de limiter les modifications sur sa monoplace et donc les frais pour revenir rapidement sur la grille. Le chemin est encore long mais les dirigeants de l'écurie parviennent à franchir une étape après l'autre sur le chemin du retour. Il ne reste plus que quelques semaines pour franchir les dernières.

Marussia - Si Manor parvient à revenir, ce sera avec des moteurs Ferrari

Marussia - Si Manor parvient à revenir, ce sera avec des moteurs Ferrari

]]>
<![CDATA[Force India "victime" de la faillite de Caterham et Marussia]]> /2015/02/force-india-victime-de-la-faillite-de-caterham-et-marussia.html /2015/02/force-india-victime-de-la-faillite-de-caterham-et-marussia.html Wed, 11 Feb 2015 19:54:49 +0100

Sahara Force India n'a pas participé à la première séance d'essais privés et risque de ne pas arriver avant la dernière séance. Bob Fernley, son directeur, l'explique par le retard pris à cause de la faillite de Caterham et Marussia.

Il est souvent plus facile de rejeter la faute sur les autres, plutôt que de s'en prendre à soi-même. C'est la stratégie que semble adopter Sahara Force India et son directeur.

Il affirme ainsi à l'agence Press Association que l'accord avec la soufflerie de Toyota a pris du retard à cause de la faillite de Caterham, qui avait déjà un contrat avec le constructeur japonais : "Comme vous le savez, nous avons récemment commencé à travailler avec la soufflerie de Toyota à Cologne. Cependant, Toyota avait un accord avec Caterham. De manière assez logique, ils devaient résoudre leurs problèmes avec Caterham avant que nous puissions mettre en place notre contrat. Nous n'avons eu le feu vert que début décembre. Nous étions donc en retard avant même de commencer."

Il faut dire que la question de l'utilisation d'une soufflerie commune est un sujet de frictions passées entre Sahara Force India et Caterham. Ainsi en 2012, l'écurie de Silverstone avait condamné à verser 650.000 livres sterling à Mike Gascoyne et Caterham lorsque la Haute Cour de Londres avait reconnu qu'Aerolab, une soufflerie utilisée par les deux écuries, avait pris un raccourci en se servant de fichiers pré-existants pour le design dédié à Caterham mais qu'aucun copiage systématique n'avait été mis en place pour profiter des travaux réalisés pour Force India.

De plus, le dirigeant britannique estime que la faillite de ses deux concurrents à également eu des retombées négatives pour son écurie puisque certains de ses fournisseurs communs ont exigé des assurances de paiement, en raisons de leurs pertes liées à la disparition de leurs deux clients : "En plus, nous avons eu quelques problèmes avec des fournsseurs parce qu'ils ont été très fortement touchés par la faillite de Marussia et Caterham. Ils voulaient être payés comptant, ce qui nous a fait mal d'un point de vue du cash-flow. Je n'en veux pas du tout aux fournisseurs, j'aurais fait exactement la même chose si ma situation financière avait été durement touchée. Mais cela ne nous a pas aidé et cela nous a obligé à ralentir dans certains domaines."

Néanmoins, il tient à se montrer rassurant en n'affirmant que ces retards ne sont liés qu'à un simple problème de trésorerie disponible et non pas d'un budget manquant pour assurer les développements sur l'ensemble de la saison : "Au bout du compte, ce n'est que de la trésorerie. Ce n'est pas comme si le budget n'était pas disponible, qui est le même que chaque année. Normalement, nous pouvons nous en sortir en travaillant avec les fournisseurs mais, cette année, nous ne pouvions pas le faire. Cela nous a donc un peu ralenti."

Dans ce contexte, on comprend mieux que l'écurie se soit opposée à la demande de Marussia de pouvoir courir avec une monoplace 2014 : si le projet de sauvetage n'est pas couronné de succès, une quota-part de quatre millions de livres sterling reviendra à Sahara Force India. Mais, évidemment, ces deux éléments ne sont aucunement liés...

Sahara Force India - Bob Fernley affirme que Vijay Mallya apporte toujours le même budget à l'écurie

Sahara Force India - Bob Fernley affirme que Vijay Mallya apporte toujours le même budget à l'écurie

]]>
<![CDATA[Bruno Senna rejoint McLaren]]> /2015/02/bruno-senna-rejoint-mclaren.html /2015/02/bruno-senna-rejoint-mclaren.html Mon, 09 Feb 2015 20:12:28 +0100

L'année où Honda redevient le motoriste de McLaren en F1, l'écurie d'endurance de Woking a décidé de faire revenir un autre célèbre nom en son sein : Bruno Senna va ainsi devenir pilote officiel de McLaren GT.

Le trio magique a donc été réalisé par le pilote brésilien : il sera donc parvenu à être embauché dans les trois équipes qui ont fait la légende de son oncle, Ayrton puisqu'il a également piloté pour Lotus et Williams.

Il est d'ailleurs intéressant qu'il y fasse référence de lui-même lors de ses officialisations. Ainsi en 2011, lorsqu'il devenait pilote-réserve de Lotus, il déclarait : "C’est probablement la décoration la plus séduisante dans l’histoire de la Formule 1. Le noir et or était magnifique dans les années 80, à l’époque où mon oncle courait. Et elles ont toujours un look superbe sur la nouvelle voiture. Et bien sûr, porter les mêmes couleurs que mon oncle me procure un sentiment très spécial."

Cette fois-ci également, même s'il ne prendra pas le volant de la nouvelle McLaren-Honda en F1, il ne manque pas de souligner que c'est à Woking qu'Ayrton Senna a brillé et remporté ses trois titres de champion du monde : "C'est un grand honneur pour moi de rejoindre McLaren, une équipe avec laquelle mon oncle a remporté tant de succès et l'un des noms les plus célèbres en sport automobile. 2015 va être une grande année pour tout McLaren et c'est excitant d'en faire partie."

En tant que pilote officiel de McLaren, il va donc activement participer au développement des nouvelles 650 GT3 et 650S et il disposera d'un programme en compétition, qui sera détaillé dans les semaines à venir.

McLaren Automotive Limited - Le nom Senna est de retour à Woking

McLaren Automotive Limited - Le nom Senna est de retour à Woking

]]>
<![CDATA[Marussia en dit plus sur ses intentions]]> /2015/02/marussia-en-dit-plus-ses-intentions.html /2015/02/marussia-en-dit-plus-ses-intentions.html Fri, 06 Feb 2015 19:25:29 +0100

Les choses semblent s'accélérer pour Marussia, qui reprendrait son nom Manor. Graeme Lowdon, son directeur, s'est ainsi exprimé sur la situation de l'écurie et réaffirme sa volonté d'être présent en 2015.

Marussia reprend la parole en son nom ou plutôt avec son ancien nom. En effet, l'équipe a désormais lancé un site Internet nommé manorf1team.com, qui reprend donc le nom de l'entité qui a créé l'écurie, avant de prendre le nom de Virgin Racing, puis de Marussia.

 

L'équipe a été informée le 5 janvier 2015 que le Groupe Stratégique a estimé que deux équipes – Marussia et Caterham – devraient être autorisées à faire rouler une voiture de 2014 dans le championnat 2015.

Manor F1 Team

Les dirigeants de l'écurie ont donc tenu à faire connaitre leur propre vérité alors que de nombreuses sources faisaient échos de la décision du Groupe Stratégique de la F1, de ne pas autoriser l'équipe à aligner une monoplace aux spécifications 2014 lors de la saison à venir : "A la suite de la procédure de rachat lancée par les administrateurs de Marussia F1, FRP Advisory, plus tôt dans la semaine, et avec la confiance que cette étape a apporté à l’opération de sauvetage de Marussia, l’équipe est ravie de pouvoir confirmer quelques uns des détails de ce processus :

- Le 17 décembre 2014, l’équipe a demandé au Groupe Stratégique d’étudier la possibilité de l’autoriser à utiliser une voiture de 2014, modifiée pour être en accord avec certaines règles de 2015, pour une partie de la saison 2015. Après analyse, l’équipe a mis en lumière le fait que cela ne nécessiterait que la dispense d’un petit nombre de clauses de la réglementation seulement.

- A la suite de cette demande, l’équipe a été informée le 5 janvier 2015 que le Groupe Stratégique a estimé que deux équipes – Marussia et Caterham – devraient être autorisées à faire rouler une voiture de 2014 dans le championnat 2015. La lettre indique que le Groupe Stratégique était d’accord avec le fait que la voiture devait respecter la réglementation technique 2015 à l’exception de 4 articles (les articles 3.7.9, 15.4.3, 15.4.4 et 16.2). L’équipe peut confirmer que les modifications effectuées sur sa voiture de 2014 correspondent à ces stipulations."

Donc si l'on en croit les déclarations de l'écurie, l'autorisation n'a pas été cependant accordée à Caterham (qui ne menace pas les autres écuries puisqu'elle ne devait rien recevoir de la FOM au titre de la saison 2014) mais bien également à Marussia, qui aurait ainsi le droit de toucher les 35 millions de dollars qui lui sont dus à la suite de sa neuvième place au championnat Constructeurs.

Avec cette autorisation reçue au début du mois dernier, l'équipe s'est donc attelé à la tâche, en travaillant à la fois pour mettre aux normes 2015 sa monoplace 2015 mais également en mettant au point une monoplace 100% 2015 : "L’équipe a été occupée à préparer ses voitures de 2014 afin qu’elles correspondent aux exigences du Groupe Stratégique et, en même temps, elle accélère le développement de sa voiture 2015 pour s’assurer qu’elle succède à la voiture de 2014 le plus tôt possible."

L’équipe a déjà un personnel significatif qui travaille sur ses deux voitures. Elle a aussi été capable de recruter du personnel supplémentaire très rapidement à partir du riche pool de gens expérimentés et qualifiés qui ont été laissés sans emploi à la suite des fermetures de Marussia et Caterham et aux licenciements effectués par les autres équipes de la discipline.

Manor F1 Team

Marussia/Manor a également lever un doute quant à son personnel disponible. Il semblerait qu'elle est repris une large partie de son ancien personnel ainsi que de Caterham. Il semblerait également qu'elle soit parvenue à attirer des personnes provenant d'autres écuries : "L’équipe a déjà un personnel significatif qui travaille sur ses deux voitures. Elle a aussi été capable de recruter du personnel supplémentaire très rapidement à partir du riche pool de gens expérimentés et qualifiés qui ont été laissés sans emploi à la suite des fermetures de Marussia et Caterham et aux licenciements effectués par les autres équipes de la discipline."

Pour achever sa première prise de parole direct depuis le mois d'octobre, Graeme Lowdon a décidé de répondre aux critiques qui venaient d'autres écuries, en premier lieu de Sahara Force India. En effet, Bob Fernley, le directeur de l'écurie de Silverstone avait fait savoir à Autosport qu'il s'était opposé à la dérogation accordée à Marusssia en raison du faible nombre de documents présentés pour prouver la viabilité du nouveau projet : "Nous ne voulons pas perdre d'équipe mais la condition sine qua non était qu'ils devaient clairement démontrer la viabilité de leur programme et qui était derrière eux. Donc comment sont les finances ? Quand est-ce qu'ils vont passer à la voiture 2015 ? Cela nécessitait une présentation en bonne et due forme ainsi qu'une proposition qui pouvait être étudiée. Je ne vais pas m'excuser sur ce point : c'est à l'équipe qui fait une demande de convaincre les autres."

Nous n’avons effectué aucune demande auprès du Groupe Stratégique d’hier et n’avons pas été contactés pour en faire. Au lieu de cela, nous avançons dans notre processus de mise en conformité et mettons en place notre organisation. Nous faisons tout ce qui est possible pour nous plier au processus qui nous permettra de retrouver la grille en 2015.

Graeme Lowdon

Graeme Lowdon a donc contre-attaqué : "J’ai été surpris d’entendre certains commentaires aujourd’hui, surtout concernant une demande que nous aurions soi-disant effectuée lors de la réunion d’hier. Je peux confirmer que ça n’a pas été le cas. Nous avons déposé une requête le 17 décembre de l’année passée et nous avons travaillé depuis pour répondre aux exigences qui nous ont alors été communiquées, notamment la conformité avectous les règlements, en dehors des articles dont nous avons été exemptés. Les commentaires ont aussi mentionné que des problèmes de conformité ont été soulevés, que notre requête manquait de substance et ne contenait aucune documentation annexe pour renforcer notre demande de dispense. Encore une fois, nous n’avons effectué aucune demande auprès du Groupe Stratégique d’hier et n’avons pas été contactés pour en faire. Au lieu de cela, nous avançons dans notre processus de mise en conformité et mettons en place notre organisation. Nous faisons tout ce qui est possible pour nous plier au processus qui nous permettra de retrouver la grille en 2015. C’est une nouvelle histoire fantastique pour la discipline et nous voulons juste courir."

Les dirigeants de Manor savent que le temps leur est compté mais ils disposent d'un petit matelas supplémentaire : la réglementation les autorise à manquer trois courses par saison sans perdre leurs droits. En théorie, ils pourraient donc attendre le Grand Prix de Bahrain, début avril, pour faire leur retour.

En attendant, l'équipe a mis à jour sa photo de couverture de sa page Facebook en mettant une photo de l'Albert Park de Melbourne. Le message ne pouvait pas être plus clair.

Marussia - L'espoir est encore de mise chez Marussia

Marussia - L'espoir est encore de mise chez Marussia

]]>
<![CDATA[Caterham va être vendue aux enchères]]> /2015/02/caterham-va-etre-vendue-aux-encheres.html /2015/02/caterham-va-etre-vendue-aux-encheres.html Fri, 06 Feb 2015 08:20:41 +0100

Alors que les administrateurs de Marussia espèrent toujours pouvoir être sur la grille de Melbourne, ceux de Caterham ont baissé les bras. Ils ont annoncé un programme d'enchères qui s'échelonnent entre mars et mai.

Lorsque Marussia avait annoncé que des enchères sur ses actifs, elle avait pris le soin de ne proposer à la vente en premier ses actifs au-delà de 2014. Elle avait ainsi pu conserver son châssis de l'année passée, ce qui laissait la porte ouverte à une présence pour 2015.

Mais Caterham semble ne plus avoir cet espoir puisque les premiers actifs à passer sous le marteau du commissaire-priseur seront précisément ses équipements de la saison passée. Ils seront disponibles dès le 11 et le 12 mars prochain. Les fans pourraient être intéressés par le programme du 15 et 16 avril, où seront mis en vente les vêtements et merchandising de l'écurie.

C'est donc le signe que l'écurie ne retrouvera pas le chemin des circuits, malgré les efforts déployés en fin de saison dernière afin de pouvoir être présent à Abu Dhabi, après avoir manqué les courses d'Austin et de Sao Paulo.

Il ne reste donc plus qu'à savoir si Marussia pourra finalement faire mieux ou si les deux structures connaitront le même destin. Mais avec le refus du Groupe Stratégique de pouvoir courir avec la monoplace 2014, le destin de Marussia parait bien mal engagé. Les 35 millions de dollars que devaient rapporter la neuvième place au championnat constructeurs semblent donc faire toute la différence dans le jugement des autres écuries. En effet, à Abu Dhabi, ces dernières avaient fait savoir qu'elles ne s'opposeraient pas au retour de Caterham avec une monoplace 2014. Mais cette écurie ne devait rien toucher de la part de la FOM...

Caterham - Le Grand Prix d'Abu Dhabi aura bien été le dernier de Caterham

Caterham - Le Grand Prix d'Abu Dhabi aura bien été le dernier de Caterham

]]>
<![CDATA[Marussia se rapproche de Melbourne]]> /2015/02/marussia-se-rapproche-de-melbourne.html /2015/02/marussia-se-rapproche-de-melbourne.html Wed, 04 Feb 2015 19:41:22 +0100

Les négociations avec de potentiels nouveaux investisseurs semblent avancer chez Marussia. Ses administrateurs judiciaires espèrent donc toujours pouvoir être présents sur la grille de Melbourne.

Une première étape avait été franchie il y a trois semaines lorsque ces mêmes administrateurs avaient décidé d'annuler la vente aux enchères des actifs 2014 de l'écurie. Cela permettait de laisser la porte ouverte à un éventuel retour sur les grilles puisque les repreneurs disposeraient alors de monoplaces répondant au moins la législation 2014.

FRP Advisory, qui a été mandaté pour tenter de redresser l'écurie, a donné un nouveau signe que les choses progressent en distribuant un communiqué de presse faisant état d'avancées dans ce dossier : "Depuis la nomination des administrateurs, des négociations ont lieu avec un certain nombre de partenaires afin de sécuriser une solution de long terme pour l'équipe. Nous pouvons confirmer que les négociations continuent afin de trouver une solution viable pour l'entreprise et la participation d'une équipe à la saison 2015."

Pour ce faire, une rentrée de fonds provenant de nouveaux investisseurs devrait avoir lieu dans les deux semaines à venir, à la suite d'un accord avec les créanciers de l'écurie : "Il est envisagé qu'avant le début de la première course de la saison 2015, un investissement dans l'entreprise soit effectué par les administrateurs à travers un Company Voluntary Agreement (CVA), qui est prévu pour le 19 février 2015. Un CVA est un processus de restructuration accepté par les créanciers de l'entreprise, qui permet de relancer l'entreprise et la création d'une solution de long terme viable pour l'équipe."

Il ne faut pas oublier que Ferrari et McLaren font partie des principaux créanciers de l'écurie puisque l'une fournissait son moteur et l'autre était un partenaire technique depuis de nombreuses années. Par contre, les deux écuries ont fait savoir qu'elles n'étaient pas impliquées dans le processus de sauvetage de Marussia.

Selon Sky F1, un des principaux investisseurs pourrait être Justin King, l'ancien PDG de Sainsbury. Or il y a quelques mois, il était présenté comme le successeur de Bernie Ecclestone avant que la rumeur ne retombe aussi vite. Aujourd'hui, elle s'appuie que le fils de l'homme d'affaires vient d'être nommé chez Racing Engineering, l'une des principales écuries en GP2. Justin King pourrait donc vouloir assurer un débouché pour la suite de la carrière de son fils.

En tout état de cause, les choses semblent avancer et ce ne serait que justice pour une des équipes les plus sympathiques du paddock, composée de véritables amoureux de la course automobile.

Marussia - Grame Lowdon continue à travailler pour la survie de Marussia

Marussia - Grame Lowdon continue à travailler pour la survie de Marussia

]]>
<![CDATA[Lotus bascule dans le mobile avec Caprizia ]]> /2015/02/lotus-bascule-dans-le-mobile-avec-caprizia.html /2015/02/lotus-bascule-dans-le-mobile-avec-caprizia.html Tue, 03 Feb 2015 20:10:25 +0100

Lotus entend rebondir après une saison 2014 catastrophique. Cela passe également par la mise en place de solutions plus agiles, notamment sur les Grand Prix. Ainsi elle va adopter les solutions de mobilité proposées par Caprizia.

L'entreprise américaine est ainsi devenue un partenaire technique de l'équipe. Ce n'est pas la première dans ce secteur d'activité puisque Lotus a également un contrat pluri-annuel avec Microsoft Dynamics.

On peut également constater que ce genre de partenariats est dans l'air du temps, que ce soit pour les entprises traditionnelles que les équipes de F1. Ainsi dès 2013, Mercedes signait un accord avec Tata Communications afin de bénéficier du réseau mondiale mis en place par l'entreprise indienne.

Pour Caprizia, il s'agit également d'être en mesure de démontrer l'efficacité de sa technologie au travers d'une mise en pratique visible auprès du plus grand nombre. Russel Acton, le vice-président de l'entreprise, a ainsi commenté ce nouveau partenariat : "Aujourd'hui, les gens veulent de la simplicité au travail, où qu'ils soient. Si vous pouvez fournir à l'équipe un accès immédiat à l'information tout le temps, partout, alors vous pouvez obtenir un avantage compétitif énorme. Nous allons fournir la même vitesse et innovation qui représentent Lotus F1 Team. Caprizia chamboule la vitesse et la façon de la gestion d'une entreprise dans un monde mobile. Nous avons hâte d'aider Lotus à obtenir un avantage concurrentiel avec une plus grande efficacité, productivité et mobilité."

L'écurie a sans doute négocié qu'une partie des services fournies par Caprizia soient financés par de l'exposition médiatique. C'est pourquoi le logo de la marque sera visible sur la partie centrale de l'aileron avant des monoplaces de Romain Grosjean et de Pastor Maldonado.

Lotus - L'aileron avant de Lotus accueille un nouveau sponsor

Lotus - L'aileron avant de Lotus accueille un nouveau sponsor

]]>
<![CDATA[Carlos Sainz fait venir Estrella Galicia chez Toro Rosso]]> /2015/02/carlos-sainz-fait-venir-estrella-galicia-chez-toro-rosso.html /2015/02/carlos-sainz-fait-venir-estrella-galicia-chez-toro-rosso.html Mon, 02 Feb 2015 19:43:02 +0100

Toro Rosso a pour vocation de former les jeunes pilotes Red Bull. Mais elle sait également attirer de nouveaux sponsors. La venue de Carlos Sainz a ainsi permis un accord avec la bière espagnole Estrella Galicia.

La bière espagnole est un des sponsors qui a accompagné la progression de Carlos Sainz lors des dernières années et la titularisation du jeune pilote en F1 ouvre donc les portes du sport à la marque.

Ignacio Rivera, le PDG de l'entreprise, a ainsi déclaré : "Pour Estrella Galicia et pour l'entreprise dans son ensemble, cet accord de sponsoring est une étape de plus dans le cadre de notre stratégie d'expension nationale et internationale, qui a produit de très bons résultats. Effectuer cettte progression avec une équipe comme Scuderia Toro Rosso est un rêve qui aurait été difficile d'imagine il y a deux ans lorsque nous avons commencé avec Carlos Sainz. Il a cependant pris forme aujourd'hui avec notre préssence aux côtés de deux très bons pilotes comme Carlos et Max."

La place accordée à la filiale du groupe Hijos de Riveira est cependant limitée puisqu'elle est restreinte à la manche des deux pilotes ainsi qu'à la partie avant du casque du pilote espagnol. Mais d'un point de vue marketing, l'accord est intéressant pour deux raisons. La première est que les marques d'alcool sont actuellement sous le feu des projecteurs de la Commission européenne qui pourrait chercher à interdire leur publicité, comme elle a déjà réussi à le faire avec le tabac. Etre associé avec une marque sans alcool est donc un joli pied de nez, comme avait pu l'être l'accord de Williams avec les patchs NiQuitin lors de la saison 2003.

De plus, Red Bull a déjà un accord avec une bière traditionnelle, Singha. Le nouvel accord permet donc de trouver un nouveau partenaire qui n'est pas en concurrence frontale avec un de ses soutiens déjà existants. Cela permettra également d'offrir un choix supplémentaire aux nombrés invités de la marque lors de chaque Grand Prix...

Getty - Toro Rosso bénéficie de l'arrivée de Carlos Sainz

Getty - Toro Rosso bénéficie de l'arrivée de Carlos Sainz

]]>
<![CDATA[Apsley devient le tailleur de Sahara Force India]]> /2015/01/apsley-devient-le-tailleur-de-sahara-force-india.html /2015/01/apsley-devient-le-tailleur-de-sahara-force-india.html Fri, 30 Jan 2015 19:34:48 +0100

Les marques prestigieuses semblent de plus en plus intéressées par une présence en F1 : Sahara Force India a ainsi trouvé un accord avec le tailleur Apsley.

Lorsque Bernie Ecclestone affirmait l'année dernière qu'il était davantage intéressé par les septuagénaires porteurs de Rolex que par les jeunes, cela avait provoqué un tollé général.

Mais force est de constater que peu de marques de grande consommation sont présentes dans les paddocks de la F1. Par contre, les marques de luxe sont légion, à commencer par la marque de montres précedemment citée.

Ainsi Apsley rejoint des marques comme Hackett (Williams) ou Hugo Boss, qui vient de passer de chez McLaren à Mercedes. Arshad Mahmood, le directeur général de la marque britannique, a ainsi commenté l'annonce : "Apsley Tailors est fier de ses associations sportives et nous sommes heureux de poursuivre notre implication dans le monde des sports automobiles en fournissant des vêtements sur mesure à Sahara Force India."

Si l'homme d'affaires d'origine pakistanaise évoque une poursuite de sa présence en Formule 1, c'est parce que sa marque était le fournisseur du prestigieux défilé de l'Amber Lounge Festiival lors du dernier Grand Prix de Monaco. Ils avaint donc fourni des costumes à l'ensemble des pilotes présents lors de cette soirée parmi les glamours de la saison.

Apsley est ainsi présent dans de nombreux autres sports puisqu'il est très actif dans le championnat de football anglais, avec des associations avec Fulham et West Ham, mais également en rugby avec les clubs des Sarracens et des Roosters de Sidney. Le tailleur est également un partenaire de la Coupe du monde de football 2022, qui aura lieu au Qatar.

]]>
<![CDATA[Alpinestars remplace Puma chez Williams]]> /2015/01/alpinestars-remplace-puma-chez-williams.html /2015/01/alpinestars-remplace-puma-chez-williams.html Fri, 30 Jan 2015 18:49:11 +0100

Le personnel de Williams sera complètement rhabillé pour la saison 2015 : après l'accord avec Hackett, un nouveau partenariat a été formé avec Alpinestars pour la fourniture des vêtements de protection des mécaniciens et des pilotes.

L'entreprise italienne remplace donc Puma, qui était jusqu'à présent le fournisseur des combinaisons, gants et sous-vêtements de Williams. Ce n'est pas la première fois qu'un tel remplacement ait lieu puisque c'est ce qui s'était déjà passé chez Red Bull au début de la saison 2011.

Alpinestars s'est donc constitué un portefeuille de partenaires impressionnant en F1 : outre les deux écuries de la boisson énergétique, on retrouve également Lotus et Sahara Force India. Cela assure donc une visibilité importante à la firme à l'étoile mais également un terrain d'expérimentation idéale pour les produits vendus au grand public, comme l'explique Gabriele Mazzarolo, son président : "Notre développement de technologie est basé sur nos essais au sommet du sport automobile mondiale, en Formule 1, en Nascar, au WEC, en Moto GP, en moto cross et dans toutes les autres compétitions de haut niveau. Créer un partenariat technique avec Williams est une suite logique à cette philosophie étant donnée sa longue et prestigieuse tradition d'innovation et de succès."

Williams - Les combinaisons de Valtteri Bottas et de Felipe Massa seront désormais fournies par Alpinestars

Williams - Les combinaisons de Valtteri Bottas et de Felipe Massa seront désormais fournies par Alpinestars

]]>
<![CDATA[Silverstone revoit sa politique de prix]]> /2015/01/silverstone-revoit-sa-politique-de-prix.html /2015/01/silverstone-revoit-sa-politique-de-prix.html Thu, 29 Jan 2015 20:31:24 +0100

A nouvelle direction, nouvelle politique commerciale : les nouveaux dirigeants de Silverstone veulent rendre leur course davantage abordable pour les fans et ont baissé certains de leurs billets. Le succès a été au rendez-vous.

Si Silverstone est l'une des épreuves les plus populaires du calendrier, elle n'en reste pas moins l'une des plus chères du calendrier. La raison en est que le circuit a négocié un contrat de 17 ans avec Bernie Ecclestone, avec une augmentation annuelle de 10% de la redevance versée à la FOM.

Comme il s'agit de l'un des seuls circuits du calendrier à ne pas bénéficier de subventions publiques, cette hausse du prix du plateau est répercutée sur les tickets puisqu'il s'agit de la seule source de revenus laissée par le grand argentier de la F1. Mais en temps de crise, il n'est pas possible d'augmenter indéfiniment les prix et certains fans se sentent exclus de leur sport favori.

Le nouveau directeur du circuit Patrick Allen a ainsi décidé de changer cette politique et d'offrir des billets moins chers : "Nous devons séduire une audience plus large. Un élément pour le faire est évidemment d'avoir le bon produit mais également d'avoir un bon rapport qualité-prix. La dernière fois que Silverstone a vendu des billets pour le Grand Prix à 99 livres sterling, c'était lorsque Lewis Hamilton a remporté son premier titre de champion du monde de F1. Afin de célébrer son second titre, nous vendons un nombre limité de billets 2015 au prix de 2008."

1.000 billets ont ainsi été mis en vente à ce prix d'appel. Le moins que l'on puisse dire est que les fans ont profité de l'aubaine puisque ces 1.000 billets ont été vendus... en 22 minutes. Au total, sur l'ensemble de la journée, plus de 5.000 billets ont trouvé preneurs. Les organisateurs n'ont pas non plus oubliés ceux qui avaient déjà achetés leur entrée générale. Ils vont désormais bénéficier, sans supplément, à une place en tribune.

Patrick Allen ne pouvait que se satisfaire d'un tel retour de la part des fans : "Je suis ravi de la réponse fantastique que nous avons reçu pour cette offre. C'est génial de voir les billets se vendre aussi vite. C'est mon objectif de rendre le Grand Prix de Grande-Bretagne plus abordable pour les fans à travers de meilleures offres de billets. Je veux continuer à le faire en 2015 et au-delà. Nous avons également pris en compte le coût pour les familles et avons réduit les prix pour les enfants. Les enfants de moins de 11 ans peuvent ainsi venir gratuitement, ce qui crée un rapport qualité-prix largement meilleur."

Outre une baisse des coûts pour les familles, cette offre envers les enfants représente également un investissement pour l'avenir. En effet, plus les enfants seront habitués à se rendre sur les circuits, plus ils ont de chance d'aimer ce sport et de devenir les fans de demain, ce qui crée donc la demande future pour les tickets du circuit.

Silverstone peut également se permettre de faire ces promotions pour encore davantage remplir ses tribunes que d'importants ont été réalisés pour les accès au circuit ainsi que pour le parking, qui a longtemps été un des gros points noirs du circuit. Cela montre donc qu'avec un plan d'investissements de long terme, une course de F1 peut être rentable pour un circuit.

Mercedes AMG Petronas - Silverstone veut surfer sur le succès de Lewis Hamilton pour attirer les fans

Mercedes AMG Petronas - Silverstone veut surfer sur le succès de Lewis Hamilton pour attirer les fans

]]>
<![CDATA[Epson rejoint Mercedes]]> /2015/01/epson-rejoint-mercedes.html /2015/01/epson-rejoint-mercedes.html Wed, 28 Jan 2015 19:16:13 +0100

Mercedes commence à récolter les fruits de ses succès de 2014 : les champions du monde ont noué un partenariat de plusieurs années avec Epson, qui obtient une visibilité importante sur les monoplaces de Lewis Hamilton et Nico Rosberg.

Lors de sa présentation le 1er février prochain, la W06 Hybrid aura donc un nouveau sponsor par rapport à sa prédecesseur. La présence sera massive puisque le logo de la marque japonaise sera visible, outre sur la voiture, sur la visière du casque et la combinaison des deux pilotes.

Néanmoins, la relation entre les deux partenaires ne sera pas simplement liée à un accord de visibilité mais également à la fourniture de services par Epson. C'est devenu une pratique de plus en plus répandue dans les accords en F1 : les sponsors veulent également être en mesure de montrer l'efficacité de leurs produits en apparaissant comme fournisseur de l'équipe et non un simple logo sur une voiture.

Epson va donc apporter son expertise dans le secteur des imprimantes et des scanners mais également des technologies portables. Dans cette dernière catégorie, on peut penser aux montres connectées, qui représentent un nouveau secteur de développement pour les entreprises high tech sur lequel s'est positionné l'entreprise japonaise. Mais comme Mercedes dispose déjà d'un sponsor dans le secteur des montres, IWC, on peut penser qu'il est peu probable de voir les deux pilotes porter une montre Epson sur leur prochain podium...

Par contre, il est intéressant de noter qu'Epson ait préféré s'associer avec Mercedes alors qu'une autre grande entreprise japonaise, Honda, effectue également son retour cette année chez McLaren. Cela met à mal la longue tradition de sponsorings groupés que l'on pouvait observer de la part des entreprises japonaises, comme cela pouvait être le cas avec Panasonic chez Toyota.

Mercedes - Un nouveau logo va faire une arrivée remarquée chez Mercedes

Mercedes - Un nouveau logo va faire une arrivée remarquée chez Mercedes

]]>
<![CDATA[Alex Lynn devient pilote de développement de Williams]]> /2015/01/alex-lynn-devient-pilote-de-developpement-de-williams.html /2015/01/alex-lynn-devient-pilote-de-developpement-de-williams.html Wed, 28 Jan 2015 18:31:32 +0100

Williams vient de nommer Alex Lynn en tant que pilote de développement. Cela va permettre au champion 2014 de GP3 de faire ses débuts au volant d'une Formule 1.

Le GP2 et la F1 auront rarement été aussi impliqués l'un dans l'autre qu'au cours de la saison à venir. En effet, la plupart des prétendants au titre de GP2 sont déjà soutenus par une écurie de F1 : Stoffel Vandoorne est dans le programme de développement de McLaren, Raffaele Marciello dans celui de Ferrari tandis que Pierre Gasly fait partie du Red Bull Young Driver Programme.

Le coéquipier du Français chez DAMS en GP2 se rajoute donc à la liste puisqu'il intègre le programme de Williams. Cependant, cette nomination est quelque peu étonnante puisque l'an passé, il faisait partie du programme mis en place par Red Bull. Ayant remporté le titre de GP3 lors de sa première saison dans cette catégorie, il parait étonnant que la structure au taureau rouge ait décidé de déjà s'en séparer.

Pourtant, le compte Twitter officiel du pilote ne fait plus du tout mention de la boisson énergétique, la bannière étant même celle de sa victoire au Grand Prix de Macau en F3, en novembre 2013... C'est donc peut-être le pilote lui-même qui ait décidé de suivre une autre trajectoire afin de ne pas se retrouver dans la même situation que de nombreux pilotes passés par la filière Red Bull, dont Jean-Eric Vergne est la dernière victime en date.

De plus, Williams réalise une bonne opération financière en récupérant le jeune pilote. En effet, sa saison en GP2 est en grande partie financée par Pirelli, qui lui a versé un chèque de 200.000 euros pour le recompenser de son titre en GP3, ce qui réduit d'autant le soutien que doit apporter sa nouvelle écurie.

Quant au pilote britannique, il peut nourrir de solides espoirs d'être promus en tant que titulaire dans un futur proche puisqu'il serait ainsi dans les traces de Valtteri Bottas : le Finlandais avait même réalisé une saison complète sans compétition après son sacre en GP3 afin de se préparer au mieux pour son arrivé en F1 au sein de l'équipe de Grove. Surtout, il serait éligible au nouveau schéma de Super License mis en place par la FIA, ce qui le place en position idéale pour remplacer Felipe Massa alors que l'avenir paraissait bouché chez Toro Rosso, qui vient de nommer deux rookies.

Alex Lynn ne manque ainsi pas de souligner le parcours du Finlandais : "Je suis extrêmement excité de rejoindre Willliams, une équipe qui a une histoire incroyable et un potentiel énorme. L'an dernier, l'équipe a fait un bond en avant et il est clair qu'ils veulent se battre pour davantage de succès dans le futur. J'espère qu'avec une année solide en GP2, tout en aiidant au développement de la F1 au cours de la saison, je pourrais suivre les traces de Valtteri Bottas, qui a rejoint Williams avec le même rôle de Pilote de développement. Avec beaucoup de travail et de détermination, il est passé du titre en GP3 à une place de titulaire chez Williams F1."

Son programme F1 de la saison comprend donc une utilisation intensive du simulateur de l'écurie ainsi qu'un premier essai en piste lors des essais organisés dans la foulée du Grand Prix d'Espagne, en mai prochain.

GP3 Series Media Service - Alex Lynn va découvrir le GP2 et la F1

GP3 Series Media Service - Alex Lynn va découvrir le GP2 et la F1

]]>
<![CDATA[Schuberth devient un partenaire de Mercedes]]> /2015/01/schuberth-devient-un-partenaire-de-mercedes.html /2015/01/schuberth-devient-un-partenaire-de-mercedes.html Tue, 27 Jan 2015 22:18:58 +0100

Après de nombreuses années de partenariat avec Nico Rosberg, les casques Schuberth ont décidé de devenir un partenaire officiel de son écurie, Mercedes.

La marque allemande est un partenaire de longue date de Nico Rosberg puisqu'elle lui fournit ses casques depuis son arrivée en F1 en 2006. Avec les succès rencontrés par le pilote allemand et son équipe au cours de la saison passée, il devient encore plus intéressant pour Schuberth d'y être davantage associé.

Dans le cadre d'un nouveau partenariat signé avec les champions du monde, Schuberth devient également le fournisseur des casques de l'ensemble des mécaniciens de l'écurie, qui seront visibles lors des arrêts aux stands des deux pilotes. Ce partenariat présente également l'intérêt que la marque va également pouvoir vendre ce casque pour les passionnés de ski, à partir de l'automne 2015.

Jan-Christian Becker, le directeur général de la marque, explique ainsi les retombées qu'a son engagement dans les sports automobiles sur son activité commerciale : "Avoir l'opportunité de soutenir l'équipe championne du monde, Mercedes AMG Petronas, nous rend très fiers. En travaillant avec l'équipe, nous avons développé concu un nouveau casque fait sur mesure et qui atteint le plus haut niveau de sécurité. Notre engagement en Formule 1 nous permet de continuer à améliorer nos produits et de continuer à être la référence." 

Outre cette présence renforcée, Schuberth va également continuer à être le fournisseur personnel de Fernando Alonso, Felipe Massa et Nico Hülkenberg.

Schuberth GmbH - Schuberth va également fournir les mécaniciens de Mercedes

Schuberth GmbH - Schuberth va également fournir les mécaniciens de Mercedes

]]>
<![CDATA[Sauber va utiliser un super-ordinateur de HP]]> /2015/01/sauber-va-utiliser-un-super-ordinateur-de-hp.html /2015/01/sauber-va-utiliser-un-super-ordinateur-de-hp.html Mon, 26 Jan 2015 20:37:56 +0100

A défaut d'annoncer de nouveaux sponsors, Sauber vient de conclure un accord avec Hewlett-Packard pour utiliser un des super ordinateurs développés par la marque américaine.

Sauber a connu en 2014 la pire saison de son histoire puisqu'elle n'a pas été en mesure de marquer le moindre point pour la première fois depuis son arrivée en F1.

Les dirigeants suisses ont donc décidé de mettre d'investir dans des outils qui doivent lui permettre de revenir à une place plus décente. C'est pourquoi elle a décidé de nouer un partenariat avec HP. Cela se traduit par l'installation dans la soufflerie d'Hinwil d'un super-ordinateur, qui va faire augmenter sacapacité de puissance de calculs nécessaires pour le développement de sa monoplace.

Il est intéressant de noter que cet accord se limitera uniquement à la fourniture de cet ordinateur et non par une présence du logo de la marque sur les monoplaces de Marcus Ericsson et Felipe Nasr. Cela est le reflet direct de la stratégie d'Hewlett-Packard. Face au changement du marché du PC, la marque a ainsi décidé de se scinder en deux entités disctinctes, l'une dédiée au grand public et l'une aux entreprises.

Ainsi dans les années 2000, elle avait noué un partenariat avec Williams pour s'exposer aux yeux du grand public (notamment à la suite du rachat de Compaq en 2002). Désormais, c'est la fourniture de services et d'ordinateurs de grande capacité qui sont désormais au coeur de sa stratégie.

Sauber - Un super-ordinateur HP est désormais installé à Hinwil

Sauber - Un super-ordinateur HP est désormais installé à Hinwil

]]>