Une nouvelle Alpine chez Renault ?

A proprement parler, il s’agit plutôt d’une nouvelle version de l’Alpine A110 qui est prévue pour octobre 2019. Rappelons que le petit bolide français fabriqué à Dieppe dispose déjà d’un moteur de 252 ch avec un couple de 320 Nm. Dans cette nouvelle déclinaison plus musclée de l’Alpine (dont certains murmurent qu’elle serait nommée AS110, mais rien n’est confirmé pour le moment), la puissance sera portée à 300 ch avec un couple de 400 Nm. La boîte de vitesse à double embrayage devra donc être renforcée pour ne pas subir les conséquences. De plus, le poids de cette sportive de luxe sera allégé de façon à se rapprocher des 4 secondes pour le passage de 0 à 100 km/h. Le tout pour un prix avoisinant les 65 000 euros.

Une bonne nouvelle donc, mais qui fait se poser la question : pourquoi Renault tient-il tant à une nouvelle version de l’Alpine ? Et bien tout simplement pour concurrencer la Porsche 718 Boxster qui est sa grande rivale. Il faut dire que la petite Française a encore bien du mal à développer ses ventes, même si cela va mieux depuis début 2019. Le premier trimestre a vu plus de 1400 exemplaires de cette voiture de rêve s’écouler pour une prévision annuelle de 4 à 5 000 unités. Il faut donc développer de nouveaux modèles pour susciter l’engouement des automobilistes. Et cela tombe bien car des rumeurs parlent d’une version cabriolet pour 2020 et même d’une version SUV en 2021. Bref, on n’est pas au bout de nos surprises, et c’est tant mieux !